En directAlgérie

Découverte d’une cache d’armes et de munitions à Tamanrasset

Algérie-Une cache contenant des armes et des munitions a été découverte, jeudi, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) lors d’une patrouille de fouille et de ratissage menée près de la bande frontalière à Tamanrasset, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, et lors d’une patrouille de fouille et de ratissage menée près de la bande frontalière à Tamanrasset (6ème Région militaire), un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, le 19 septembre 2019, une cache d’armes et de munitions contenant:

– (01) Lance-roquette de type RPG-2,

– (03) Fusils mitrailleurs de type Kalachnikov,

– (01) Fusil semi-automatique de type Seminov,

– (05) Tubes de lance-roquettes de type BM13,

– (47) Obus de mortiers 82 mm,

– (01) Roquette pour lance-roquettes RPG-7,

– (03) Roquettes pour lance-roquettes RPG-2 », précise le communiqué.

Dans le même contexte, un détachement de l’ANP « a découvert, suite à une opération de ratissage dans la zone de Djebel El-Refaa, wilaya de Batna, (5e RM), une casemate contenant une mine de fabrication artisanale, des denrées alimentaires et des outils pour préparation des explosives », ajoute la même source.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l’ANP, « ont appréhendé à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6e RM), (6) orpailleurs et saisi (1) véhicules tout terrain, (17) groupes électrogènes, (10) marteaux piqueurs, (2) filtres d’or, (1) détecteur de métaux, une quantité d’explosives et 1.400 litres de carburant, tandis que des Gardes-côtes, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale, ont arrêté à Bejaïa et Skikda (5e RM), un individu et saisi une embarcation de fabrication artisanale, (2) fusils harpons et (1) fusil de chasse, alors que d’autres détachements de l’ANP ont mis en échec des tentatives de contrebande de 7.904 litres de carburant à Souk-Ahras, Tébessa et El-Taref (5e RM) ».

Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine, des Gardes-côtes « ont déjoué des tentatives d’émigration clandestine de (60) personnes à Oran, Beni-Saf, Mostaganem (2e RM) et El-Taref (5e RM) », note le communiqué.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close