Monde

Découverte : Un ver marin au sang compatible avec tous les groupes sanguins humains

Il serait possible, selon la société Bertonne Hemarina, de transplanter le sang de l’arénicole, ver marin, chez l’être humain, quelque soit son groupe sanguin. Découvrant un pouvoir oxygénant dans le sang de ce ver, cette société affirme que son hémoglobine (molécule présente dans les globules rouges et qui s’occupe de transporter l’oxygène dans le corps) est capable de canaliser cinquante fois plus d’oxygène que celle de l’être humain.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close