Monde

Défense: la Russie va acheter 45 hélicoptères à Eurocopter

  La Russie, un des premiers exportateurs  d’armement, va acheter pour son ministère de la Défense 45 hélicoptères à  Eurocopter, filiale du groupe européen d’aéronautique et de défense EADS,  rapporte mercredi le quotidien russe Vedomosti.  Un appel d’offres a été publié sur le site officiel des commandes d’Etat  pour l’achat de 15 hélicoptères légers mono-turbine et 30 bi-turbines, un  contrat dont la valeur initiale s’établit à 6,61 milliards de roubles (167  millions d’euros).   Le nom du vainqueur sera annoncé le 19 mars, selon le site.   Mais selon un officier du ministère de la Défense et un responsable d’une  entreprise aéronautique, avec lesquels Vedomosti a discuté, Moscou devrait  acheter des Ecureuil AS350 et AS355 d’Eurocopter.    Un avis partagé par le colonel de réserve Evgueni Matveev, interrogé par  l’agence Interfax. Selon l’expert, ces enchères n’en sont pas, car "elles  excluent toute concurrence", les caractéristiques exigées correspondant à  celles des appareils d’Eurocopter. Il souligne par ailleurs que le choix du fournisseur a été décidé depuis  longtemps, car la date de livraison des hélicoptères, fixée au 25 novembre,  implique que les appareils ont déjà commencé à être fabriqués. Moscou se tourne de plus en plus vers l’étranger pour s’équiper dans le  domaine de la défense.  En juin 2011, Moscou et Paris ont ainsi signé la vente de deux navires de  guerre français de classe Mistral pour plus d’un milliard d’euros. Et fin 2011,  le ministère russe de la Défense a commandé au constructeur italien Iveco 60  véhicules blindés, qui seront assemblés en Russie.  Lundi, le Premier ministre russe Vladimir Poutine, qui se présente à la  présidentielle du 4 mars, a publié un long article dans lequel il a promis un  réarmement "sans précédent" du pays.    "Je suis convaincu qu’aucun achat ponctuel d’armement ou d’équipement  militaire ne peut se substituer à notre propre production d’armement, et que  cela ne doit servir qu’à recevoir des technologies et des savoirs", a-t-il  écrit.    

 

 

 Algérie- ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close