En direct

Dégradation de la sécurité en Libye: Washington prépositionne des troupes

 Les Etats-Unis ont prépositionné des  forces militaires pour intervenir en cas de menaces contre leur personnel  diplomatique en Libye, quelques mois après l’attaque contre le consulat  américain de Benghazi, a annoncé lundi le porte-parole du Pentagone.    "Nous sommes préparés à répondre si les conditions se détériorent ou si on  nous le demande", a déclaré le porte-parole George Little. "Nous avons déplacé  des effectifs et de l’équipement".    Le Pentagone a été sous le feu des critiques ces derniers mois pour ne pas  avoir été en mesure de dépêcher à temps une force d’intervention pour  contrecarrer l’assaut contre le consulat de Benghazi qui fit quatre morts en  septembre dernier, dont l’ambassadeur.    Ces éléments militaires, amenés éventuellement à sécuriser les locaux  diplomates ou l’évacuation de diplomates américains, sont notamment  prépositionnés sur la base de l’Otan à Sigonella (Sicile), a ajouté M. Little,  sans plus de précisions.    Celui-ci a en revanche confirmé qu’une partie des effectifs militaires  provenaient de la base de Moron (Espagne) où ont récemment été déployés environ  500 Marines équipés de MV-22 Osprey — un transport de troupes qui décolle  comme un hélicoptère mais vole comme un avion–, ainsi que des avions de  ravitaillement.    Washington a ordonné mercredi le départ d’une partie du personnel de  l’ambassade de Tripoli en réponse à la détérioration des conditions de sécurité  à la suite du siège imposé à deux ministères par des groupes armés.    Le Royaume-Uni a pris une mesure similaire après l’attentat à la voiture  piégée du 23 avril contre l’ambassade de France à Tripoli qui avait blessé deux  Français.    Deux attentats à l’explosif ayant visé vendredi deux commissariats à  Benghazi (est) ont encore témoigné de l’insécurité croissante en Libye, où les  autorités, qui peinent à mettre sur pied des forces de sécurité efficaces, sont  engagées dans un bras de fer avec des milices armées. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close