Monde

Démantèlement d'un réseau de haschich entre l’Espagne, le Maroc et la France

  •    Dissimulée dans des chaloupes parties de Tanger (nord du Maroc), la drogue  avait pour première destination l’Andalousie (sud de l’Espagne) avant de transiter vers la France où d’autres trafiquants installés à Paris finançaient ces opérations.
  •    Pendant plusieurs jours, les enquêteurs ont suivi le périple d’une embarcation en partance de Tanger vers l’Andalousie, et ont procédé à l’arrestation d’un membre du réseau, peu après le déchargement de la drogue sur les rives d’un fleuve andalou.
  •    A la suite de cette arrestation, les autorités espagnoles ont interpellé simultanément lundi dans quatre villes d’Andalousie neuf autres personnes. 
  •    Au total, trois Espagnols et sept Colombiens ont été arrêtés.
  •    Environ 2,3 tonnes de haschich, une fourgonnette volée dans laquelle était chargée la drogue, 41 téléphones, deux jetskis, deux pelles mécaniques ont été saisis.
  •    L’achat de la drogue, son introduction en Espagne et son transit vers la France étaient directement organisé de Ceuta (enclave espagnole dans le nord du Maroc) et Cadix (sud), faisant de l’Espagne un "tremplin" de la drogue vers la France, son but final, précise le communiqué diffusé jeudi.
  •    L’Espagne est une des principales portes d’entrée de la drogue en Europe, qu’il s’agisse du haschich en provenance d’Afrique du nord, ou de la cocaïne d’Amérique latine.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!