En directAlgérie

Démissions à El-Watan: « C’était la suite logique d’une énième provocation »

Algérie – La démission collective des journalistes de la Rédaction du Supplément Etudiant, édité par le quotidien francophone El-Watan, suscite de vives réactions.

Faten Hayed, une des quatre journalistes démissionnaires, a tenu à apporter aujourd’hui quelques précisions sur les circonstances d’une démission collective inattendue.

« Nous avons démissionné le mardi 5 juin, jour de bouclage. Nous ne savions pas que ce serait notre dernier numéro. », écrit Faten Hayed sur Facebook, et d’ajouter: « Nous n’avons pas prémédité cette démission, c’était la suite logique d’une énième provocation ».

Après avoir déposé leur démission, les journalistes d’El-Watan Etudiant ont subi des représailles inattendues. « Moins de 24h plus tard, nos bureaux ont été fouillés, démontés et surtout nos boites emails bloquées. Aucune note, aucun appel téléphonique, aucun email pour nous inviter de vider nos postes, récupérer nos données, etc. », précise la lauréate du prix « informations générales francophones » du CNN MultiChoice en 2016.

« Heureusement que je n’ai laissé que du makeup et des serviettes hygiéniques dans mon tiroir! », ironise notre consœur.

Lire aussi : Presse : Cascade de démissions à El Watan

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close