AlgériePolitique

La députée Amira Slim claque la porte du RND

Algérie – Dans une lettre adressée aux Conseil national, mais aussi membres, du Rassemblement national démocratique (RND), Amira Slim, députée représentant la communauté algérienne établie en Afrique du Nord et Moyen-Orient, a annoncé ce mardi son départ du parti.

Dans sa lettre, Amira Slim affirme qu’il s’agit d’une décision irrévocable. Elle dit être contre la politique intérieure adoptée et la manière décision pas démocratique. En somme, une critique adressée à Azzedine Mihoubi sans toutefois le nommer.

Fin décembre, Amira Slim et d’autres cadres du RND, dont Seddik Chiheb, ont été convoqués devant la commission nationale de discipline du parti pour répondre à un certain nombre d’accusations.

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. « … un certain nombre d’accusations. » Ceci n’est pas une information. ça ressemble à de la mystification ; ou à un interdit de dire. Dans les deux cas, ou bien vous savez de quoi vous parlez,, journalistes, et vous donnez une information complète ; ou bien vous ne savez pas. Alors « le silence est d’or ».

  2. Les rats commencent a quitter le navire…de toutes les manieres..ce parti r n d..et son pote f l n..sont desti.es a etre dissous tres bientot..les partis responsables de la debacle nationale et promoteurs de la issaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close