En directAlgérie

Une députée française qualifie d' »ignominie » la décision d’indemniser les victimes algériennes

Une députée française du parti Les Républicains (droite), Valérie Boyer, a qualifié aujourd’hui la décision du Conseil constitutionnel français d’indemniser les civils algériens ayant subi des dommages physique durant la Guerre d’Algérie d' »ignominie ».

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, la députée des Bouches-du-Rhône se dit « particulièrement choquée » par une telle décision qui, selon elle, « rouvre non seulement les cicatrices du passé mais qui ouvre également la boîte de Pandore ».

« Ainsi, les civils algériens qui ont ôté la vie à des milliers de pieds-noirs et de Harkis ont perdu la vie dans les massacres de la rue d’Isly ou par exemple à Oran, pourront obtenir une pension grâce au Conseil constitutionnel », écrit la députée avant de s’interroger: « comment pouvons-nous accepter une telle ignominie ? ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close