En direct

Derdouri souligne le rôle des TIC dans le développement économique

La ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri a souligné dimanche à Alger que la vulgarisation des nouvelles technologies "contribuera au développement économique à travers la création de richesse et d’emploi au profit des jeunes".Intervenant lors de la journée parlementaire sur la 3G de la téléphonie mobile, organisée par la commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mme Derdouri a estimé que le haut débit de la téléphonie mobile constitue "un support devant promouvoir les services multimédias innovants".Ce haut débit se veut, a-t-elle ajouté, "un moyen parmi les services en ligne" et "un support pour le développement de la e-gouvernance et le e-commerce en Algérie".Elle a ajouté dans le même contexte que cette technologie de 3eme génération "devrait constituer un complément pour le développement du haut débit filaire".La ministre a indiqué à cette occasion qu’Algérie Télécoms (AT) "œuvrera à l’introduction de nouvelles technologies à long terme, en l’occurrence la 4G en vue d’accompagner l’opération de vulgarisation des réseaux haut débit".Ces technologies devront "faciliter l’accès à Internet à court terme et de diversifier les services en ligne", a ajouté la ministre.Mme Derdouri a, par ailleurs, rappelé que l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) "a veillé au respect strict du cadre juridique régissant l’octroi des autorisations de la 3G de la téléphonie mobile en assurant une couverture progressive et équitable à travers les wilayas dans un délai maximal de cinq ans".Elle a rappelé dans ce sens la décision prise par le secteur en juillet dernier pour l’introduction du haut débit de la téléphonie mobile à travers le déploiement de réseaux mobiles de la 3G. Il s’agit, a-t-elle dit, "d’une décision sans appel pour le développement d’une économie numérique basée sur la généralisation des TIC".Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa avait souligné, de son côté, que "les développements effrénés dans le domaine des TIC implique un suivi pour tirer profit des avancées réalisées dans ce domaine".M. Ould Khelifa avait en outre souligné "le souci des pouvoirs publics de développer les TIC pour les mettre à la portée de tous ceux qui désirent les utiliser" rappelant le "lancement il y a quelques jours de la commercialisation de la 3G".La rencontre a été marquée par les interventions d’experts en TIC qui ont évoqué la stratégie du haut débit et les mécanismes de généralisation de la 3G.Ils ont évoqué par ailleurs les aspects juridiques relatifs à l’octroi des autorisations de la 3G et l’amélioration du cadre de vie des citoyens à travers le développement des services de la 3G.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!