En direct

Dernière déclarations d’un membre de « Katibet Ennour »

  • Une vieille femme de 71 ans, tante du terroriste « A. Yacine » a été recrutée pour distraire les forces de sécurité dans la région de Tagounit, Aïn El Hammam dans la wilaya de Tizi Ouzou. Celle-ci faisait passer des explosifs et des munitions aux groupes terroristes.
  • Selon les éléments de l’enquête menée avec treize terroristes appartenant à Katibet Ennour, Yacine avait rejoint les groupes terroristes en compagnie de son frère en fuite, surnommé Hamza, en 2006. il a repris le maquis après avoir bénéficié des dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation. Sa mission consistait à approvisionner les groupes terroristes en explosifs et moyens de communication.
  • Hamza faisait donc partie d’une cellule de soutien au terroristes et réussi à recruter quatre éléments supplémentaires dans l’organisation. Il assurait le passage sur les frontières ouest entre l’Algérie et le Maroc.
  • Selon les déclarations de l’accusé, Katibet Ennour planifiait des attentats terroristes à Tizi Ouzou contre la gendarmerie et l’armée.
  • Le 2 décembre 2009, l’armée nationale a fait échouer une opération de contrebande d’armes. Une embuscade a été tendue au terroriste Yacine et ses éléments et récupéré des armes, des munitions, des téléphones portables, une paire de jumelles et une kalachnikov.
  •  
  • Les treize mis en cause sont accusés de soutien aux groupes terroristes, apologie du terrorisme, assassinat avec préméditation, port d’armes à feu, possession d’explosifs, appartenance à groupes terroristes.
  •  
  • L’affaire a été programmée pour la prochaine session criminelle par le tribunal d’Alger.
  •  
  • Ennahar/ Imane Ilane

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!