En direct

Des Arabes maliens pour l'intégrité du Mali

  
Une nouvelle organisation regroupant  des populations arabes du nord du Mali s’est "félicitée" samedi à Nouakchott du  succès de l’intervention militaire française pour chasser les islamistes qui  ont occupé cette région en 2012, et a exprimé son attachement à l’intégrité du  Mali.    "Al Karama" (la dignité en arabe), un cadre réunissant des Arabes membres  de tribus et d’autres organisations du nord du Mali, "se félicite du succès de  l’opération Serval" conduite par les troupes françaises au Mali, a déclaré son  secrétaire général, Mohamed Ould Mahmoud, au cours d’une conférence de presse.    Elle dit "condamner sans équivoque le terrorisme et le trafic de drogue" et  a réaffirmé son "attachement à la recherche d’une solution inclusive, juste et  durable à la question de l’Azawad dans le cadre du respect de l’unité et de  l’intégrité territoriale de la République du Mali".    L’Azawad, un vaste dans le nord du Mali, est considérée comme le berceau  des Touareg dont des représentants rebelles, membres du Mouvement national de  libération de l’Azawad (MNLA), réclament l’autonomie.    Les Arabes sont une minorité dans le territoire de l’Azawad et les Touaregs  sont eux-mêmes minoritaires dans l’ensemble du Mali.    "Al Karama" a été créée en 2012 en Mauritanie par des Arabes maliens qui  ont fui la guerre au nord du Mali, déclenchée le 11 janvier par une coalition  internationale dirigée par la France qui a quasiment chassé de cette région les  jihadistes qui l’ont occupée pendant plusieurs mois en 2012.    Elle compte parmi ses membres Mohamed Taher Ould El Haj, un notable arabe  de Tombouctou, une des plus grandes villes du nord du Mali, et actuellement son  président par intérim.    La nouvelle organisation salue "la mise en place de la Commission dialogue et de réconciliation" et affirme qu’elle "ne ménagera aucun effort pour  contribuer à son succès".    La Commission, créée début mars par le gouvernement malien, a pour mission  de "rechercher par le dialogue la réconciliation entre toutes les communautés  maliennes". 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close