En direct

des attentats font 4 morts à trois jours des élections provinciales en Irak

Quatre personnes sont mortes et 18 autres  ont été blessées dans des attentats survenus en Irak mercredi, à trois jours  des élections provinciales, a-t-on appris auprès de responsables médicaux et des forces de sécurité.  Une voiture piégée a explosé près d’un barrage de l’armée à Abou Ghraib, à 20 km à l’ouest de Bagdad, tuant deux personnes et en blessant six autres.  Deux autres attentats ont eu lieu dans la capitale, faisant un mort et huit  blessés, tandis qu’un enseignant a été tué dans l’explosion d’une bombe  magnétique fixée à sa voiture près de Ramadi, à l’ouest de Bagdad. Au sud de la capitale, une bombe placée en bord de route a explosé au passage du convoi d’un député du bloc Iraqiya, laïc mais dominé par les sunnites, et blessé quatre personnes, sans toutefois atteindre l’élu. Samedi, 13,5 millions d’électeurs sont appelés à renouveler les assemblées  provinciales dans 12 des 18 provinces irakiennes, lors du premier scrutin  organisé depuis le départ des troupes américaines fin 2011. La campagne a été marquée par une recrudescence des violences. Quatorze  candidats ont été assassinés depuis le début de l’année et, lundi, une série  d’attentats a fait 50 morts et près de 300 blessés. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!