Monde

Des centaines de civils et insurgés arrivent à Benghazi, fuyant Ajdabiya

  •    Les civils arrivaient en voitures et les insurgés en pick-up ou camions. Des ambulances en provenance d’Ajdabiya se dirigeaient également vers Benghazi, 160 km au nord de cette ville tenue par les insurgés et pilonnée par les forces libyennes.
  •  
  •    "Nous avons reçu beaucoup de bombes. Ils bombardent les maisons et les civils. C’est pour ça que nous sommes partis", a déclaré un insurgé, Fathi, ajoutant: "quand nous sommes partis à 15H30 (12H30 GMT) la ville était encore bombardée".
  •  
  •    Il a expliqué avoir "vu au moins trois voitures bombardées avec des corps de femmes et d’enfants à l’intérieur".
  •  
  •    "Nous allons nous réarmer et retourner nous battre", a-t-il affirmé.
  •  
  •    Abdelraous, un rebelle de 19 ans, a été blessé au bras dans les bombardements. "J’étais dans une maison quand elle a été bombardée. J’ai été blessé dans la déflagration", a-t-il expliqué, précisant avoir vu "deux avions survoler la ville pendant les bombardements".
  •  
  •    "Qu’attendent les Occidentaux pour imposer la zone d’exclusion aérienne, attendent-ils que nos soyons tous morts?", s’est-il interrogé, en se disant lui aussi prêt à retourner se battre.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *