Sports

Des centaines de millions pour des fantômes sur les terrains

  • Kermali : « le vrai professionnalisme c’est lorsque le joueur donne sur le terrain ce qu’il touche sur la table »
  •  
  •  
  • Je suis étonné lire ou de d’entendre parler de ces sommes astronomiques touchées par des joueurs alors que le football vit une crise. Lorsque le joueur n’est professionnel uniquement que pour poser des conditions et refuse en contrepartie d’être professionnel durant son parcours footballistique et refuse aussi de se soumettre au règlement intérieur du club ou de travailler dans le but de réaliser les objectifs tracés et qu’il soit payer en conséquence.
  •  
  • J’ai entendu parler d’une loi qui annule les primes de signature et qui devait être remplacée par un salaire mensuel. Je pense que c’est une meilleur solution, avec laquelle on peut juger un joueur sur son travail mensuellement et qui sera payer en fonction de ce qu’il donne sur le terrain.
  •  
  • Le malheur n’est pas l’importance des sommes, le malheur c’est quand il n’y a pas de contrepartie à ces sommes sur le terrain. Le jour où nous réussirons à établir un équilibre entre ce que prend le joueur et ce qu’il donne, ce jour là nous pourrons parler de professionnalisme dans le football.
  •  
  •  
  •  
  • Aïssa Menadi : « Allik et Henachi sont la cause de cette flambée des primes »
  •  
  •  
  • Le président de l’USMAnnaba, Aïssa Menadi a nié avoir contribué à la flambée des primes financières octroyées aux joueurs, étant toujours pointé du doigt depuis sa prise de fonction à la tête du club annabi ou il est devenu l’Abrahimovic algérien. Ce dernier a précisé que le président du MCA, Saïd Allik et le président de la JSK, Mohand Cherif Hennach sont les premiers dans ce domaine. Et d’ajouter que le joueur le plus cher qui signera cette saison ne dépassera pas le UN Milliard de centimes au maximum.
  •  
  •  
  • Guerbadj : « l’expérience tunisienne est la meilleur pour l’Algérie »
  •  
  • Le président du CR Belouizdad, Mahfoud Guerbadj a appelé les présidents des clubs algériens à une réunion dans les plus brefs délais afin de mettre un terme au phénomène des prix exagérés des joueurs lors des transferts, notamment cette saison. Ce dernier propose l’expérience tunisienne.
  •  
  • « Il y a une anarchie dans le marché des transferts en Algérie et les bénéficiaires sont toujours les joueurs » qui touchent des sommes astronomiques qui dépassent le Milliard alors que ces mêmes joueurs ne garantissent même pas de prouver sur le terrain leurs compétence. « Je pense que l’expérience tunisienne serait la meilleur à suivre chez nous en Algérie. ce n’est pas une honte de copier les bons exemples qui seront bénéfiques pour nous » a-t-i dit
  •  
  • Ennahar/ Chafik K.
  •  
  • Ennahar
  •  
  • Hundreds of millions for ghosts on fields

    • Chaouchi wins in a season the equivalent of the salary of a teacher during 50 years!
    • Players earn in 90 minutes more than the salary of the President of the Republic

  •  
  • Kermali “True professionalism is when the player gives on the field what he is given on the table”

    I am surprised to read or hear about these huge sums given to players while the National football is going through a crisis. The player is professional only when he imposes conditions and refuses in return to be professional during his career and also refused to submit to rules of the club or worked in order to achieve the objectives and paid accordingly.

    I heard about a law that cancels the signing bonuses and would to be replaced by a monthly salary. I think this is a better solution, with which we can judge a player on his monthly pay to be based on what gives on the ground.

    The misfortune is not the size of the sums given; the mishap is when there is no counterpart to these sums on the ground. The day we will find a balance between what the player is given and what he gives, that day we can talk about professionalism in football.

    Ennahar

  •  
  • Aïssa Menadi “Allik and Henachi are the cause of the outbreak of premiums”

    The President of the USMAnnaba, Aïssa Menadi denied having contributed to the outbreak of financial bonuses awarded to players, as he is always pointed since he took over the leadership of the Annabi club he became the ‘Abrahimovic’ of Algeria. The latter said that the President of MCA football club, Said Allik and the President of the JSK club, Mohand Cherif Hennachi are the first in this field. He added that the player’s most expensive signing this season will not exceed One Billion centimes at most.

    Guerbadj “the Tunisian experience is the best for Algeria”

    The President of the CR Belouizdad, Mahfoud Guerbadj called on Algerian presidents of football clubs for a meeting as soon as possible to put an end to the phenomenon of inflated prices of players during transfers, especially this season. The latter proposes the Tunisian experience.

    “There is anarchy in the transfer market in Algeria and the beneficiaries are always players who receive sums that exceed the billion while those same players do not even have a guarantee to prove on the ground their competence. “I think the experience of Tunisia is the best track here in Algeria. This is not a shame to copy the good examples that will be beneficial for us,” he said.

    Ennahar / Chafik K.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!