En direct

Des centaines de soldats sud-soudanais tués à Heglig, selon Khartoum

   

 Des centaines de soldats sud-soudanais  ont été tués dans la bataille pour le contrôle de Heglig, la zone pétrolière la  plus importante du pays, a annoncé Khartoum dimanche.á "Le nombre de morts parmi l’armée sud-soudanaise et les mercenaires dans la  bataille de Heglig est de 400", a déclaré Nafie Ali Nafie, un proche du  président Omar el-Béchir, selon le Centre de médias soudanais, proche des  autorités de sécurité. Il n’a pas été précisé combien de soldats soudanais avaient été tués et  l’armée elle même n’a pas publié de chiffres de victimes pour chacun des deux  camps. Un photographe de l’AFP a pu constater la présence d’une centaine de  blessés dans un hôpital de Khartoum. Lors de son occupation de dix jours de Heglig, l’armée du Soudan du Sud  avait affirmé que 19 de ses soldats avaient été tués ainsi que 240 soldats  soudanais.  Aucun de ces chiffres ne sont pas vérifiables.  Le Soudan n’a pas autorisé les journalistes ou d’autres observateurs à se  rendre dans la région de Heglig pendant les affrontements avec le Sud, qui a  affirmé dimanche y avoir achevé le retrait de ses troupes. Ce retrait a suivi d’intenses démarches diplomatiques pour écarter les deux  parties de la menace d’un élargissement du conflit.    Khartoum affirme qu’il a battu le Soudan du Sud et qu’il l’a obligé à se  retirer. Le Soudan du Sud a occupé la zone pétrolière le 10 avril dans une action  ayant coincïdé avec des vagues d’attaques aériennes contre le Sud.
 
    Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!