En direct

Des contrebandiers kidnappent une touriste italienne

  • La victime se trouvait avec son chauffeur et son guide « T. M. », âgé de 39 ans, à bord un véhicule de marque Toyota, dans une virée touristique dans les régions du Sahara.
  • Le guide a été relâché par les ravisseurs.
  • Le kidnapping de la touriste italienne a eu lieu très rapidement et cette dernière a été emmenée aux frontières nigériennes par ses ravisseurs qui étaient armés à bord de deux véhicules 4×4. Ces derniers lui ont permis d’utiliser son téléphone portable pour informer le responsable de l’agence de tourisme à Djanet. Celui-ci a, à son tour, informé les services de sécurité. 
  • Jusqu’à une heure tardive hier soir, aucune partie n’a revendiquée se kidnapping. Alertés par le chauffeur, les services de sécurité ont entamé des recherches dans la région.
  • L’opération semble être l’œuvre des contrebandiers qui travaillent en collaboration avec l’organisation terroriste du groupe salafiste pour la prédication et le combat et katibet Essahra (phalange du Sahara) du sinistre Abdelhamid Abou Zeid qui détient huit otages du groupe Areva au Niger, kidnappés au mois de septembre de l’an dernier.
  • Selon des sources d’Ennahar, le responsable de ce kidnapping serait un groupe de contrebandiers, avec la complicité du guide touristique qui n’a alerté les services de sécurité que 24 heures plus tard. D’ailleurs, c’est grâce aux informations fournies par le guide qu’il s’est avéré qu’il s’agissait de contrebandiers.
  • La touriste a été autorisée d’utiliser un téléphone portable « Thouraya » pour informer le directeur de l’agence touristique.
  •  
  • Ennahar/ Dalila Belkheir

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!