En direct

Des fils de hauts responsables espionnaient le MDN et la présidence

Ces drones, importés illégalement de France, auraient survolé la présidence et le Ministère de la Défense nationale (MDN) et prit des images de ces deux institutions, ainsi que des sites militaires, des casernes et des sièges d’ambassades étrangères.

Parmi ces personnes convoquées, le fils d’un général à la retraite, le fils d’un autre général, le fils du président d’un parti et ministre actuellement, un parlementaire et un ex-cadre à l’aéroport Houari Boumediene accusé d’avoir fait rentrer 14 drones équipés de caméras de hautes technologies sans autorisation, ajoute le quotidien.

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!