En direct

Des marocains prennent d’assaut l’ambassade d’Algérie à Rabat

  • Les assaillants au nombre de plus de cent cinquante, se sont rassemblés jeudi dernier vers dix heures du matin devant l’entrée principale du siège de l’ambassade, demandant de voir l’ambassadeur algérien pour lui remettre un document portant leurs revendications et ce, sans que les services de sécurité marocains ne bougent le petit doigt pour disperser les assaillants qui étaient dirigés et encadrés par des associations liées au makhzen et prétendent défendre, ce qu’ils appellent « le Sahara marocain ».
  • Ces manifestants qui ont sillonnés les rues de la capitale en forme de caravane, sous le regard de la « police » et des services de sécurité marocains de la ville de Nador en direction de la ville Sahraoui occupée de Smara.
  • Arrivés devant le siège de l’ambassade d’Algérie à Rabat, ils l’ont pris d’assaut sans que les services de sécurité n’interviennent, alors que les éléments de sécurité interne se sont contentés de filmer la scène de cette violation du siège de l’ambassade avec des caméras numériques et des appareils photo.
  • Les assaillants ont refusé de quitter les lieux avant d’avoir remis leur document à l’ambassadeur algérien.
  • Malgré la provocation claire des marocains, les responsables de l’ambassade d’Algérie se sont comportés avec beaucoup de diplomatie et de sagesse ; un fonctionnaire de l’ambassade a été chargé de réceptionner la lettre de revendication des marocains afin d’éviter encore plus de provocations.
  • Cette prise d’assaut de l’ambassade, une première dans l’histoire des relations algéro-marocaines bien que l’Algérie ait toujours rappelé que la question du Sahara Occidentale et une affaire entre le Sahara et le Maroc, soumis aux instances de l’ONU dans le cadre de la décolonisation.
  • Cet acte pourrait avoir des conséquences néfastes sur la diplomatie des deux pays, alors que l’Algérie a toujours veillé au respect de son voisin et à assurer la sécurité de son ambassade malgré l’implication visible du makhzen et les tentatives de ces derniers de créer une Fitna en Algérie dans les années quatre-vingt dix.
  •  
  • Ennahar/ Ismaïl F.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!