En direct

Des milliers de gardes forcent un cordon de police et marchent dans Alger

  •    Les manifestants, plus de 10.000 selon les organisateurs, qui s’étaient réunis sans incident dès 09H00 GMT, place des Martyrs au centre d’Alger, ont réussi a atteindre le siège de l’Assemblée nationale à quelque 500 mètres du lieu de rassemblement.
  •  
  •    Les gardes communaux ont été ensuite encerclés par des renforts de police dépêchés à la hâte sur les lieux.
  •  
  •    Les manifestants, dont la majorité portaient leurs uniformes de combat, scandaient notamment Abdelaziz "Bouteflika (le président Algérien) est la solution".
  •  
  •    "Nous réclamons une hausse des salaires et des indéminités de service à l’instar de tous les autres corps de sécurité", a dit à l’AFP, Cherif Abdelkader, garde communal à Chlef, à 200 km à l’ouest d’Alger.
  •  
  •    Les manifestants exigent que cette augmentation soit applicable rétroactivement à partir de 1994, date de la création de ce corps, qui compte actuellement quelque 93.000 hommes, selon M. Abdelkader.
  •  
  •    "Nous n’avons droit qu’à 21 jours de congé par an. Nous participons à des opérations de ratissage de maquis sans casques, ni gilets pare-balles", a dit un autre garde.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *