Sports

Des milliers de manifestants pro palestiniens à Lille

  •    Le cortège a défilé sous une pluie battante, derrière d’immenses drapeaux palestiniens et des banderoles "Nous sommes tous des palestiniens" et "Gaza: arrêter le massacre et faire respecter le droit du peuple palestinien".
  •    Les manifestants, dont de nombreux arboraient un keffieh, ont scandé "Nous sommes tous des Palestiniens", "Israël assassin d’enfants" et "Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c’est l’humanité qu’on assassine".
  •    Des militants de la LDH ont distribué des tracts appelant à signer et à diffuser un "appel aux consciences" qui exige notamment que "la communauté internationale fasse respecter ses propres résolutions" et qui "refuse toute instrumentalisation communautaire susceptible de transposer dans la société française les conflits et les haines qui déchirent le Proche-Orient".
  •    A Paris, environ un millier de personnes selon les organisateurs, 400 selon la police, ont participé à un rassemblement pour la paix entre les peuples israélien et palestinien, à l’initiative de la branche française du mouvement pacifiste israélien "La Paix Maintenant".
  •    "Face à toutes les manifestations dans les rues, nous voulons faire entendre la voix de la raison. Il y a une instrumentalisation du conflit pour importer ici une haine entre deux communautés", a estimé David Chemla, responsable du mouvement en France.
  •    Yariv Oppenheimer, secrétaire général de l’organisation israélienne, a ajouté que "chaque guerre est de plus en plus sanglante. Ce ne sont pas deux armées qui s’affrontent, mais des civils qui paient le prix".
  •    Plusieurs membres de l’opposition socialiste, dont l’absence avait été remarquée lors des manifestations de soutien aux Palestiniens de ces dernières semaines, étaient présents.
  •    Dominique Sopo, président de SOS Racisme, a déploré que "depuis le début, peu de manifestations se déroulent dans le calme. Certains se servent d’un prétexte géopolitique pour laisser libre cours à leur haine".
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!