Monde

Des milliers de marocains abandonnent leur citoyenneté et fuient vers l’Algérie

  • Selon les informations en notre possession, ces habitants avaient déjà fait appel au gouvernement et au roi pour que leurs revendications sociales et politiques soient prises en considération ; à l’instar de la corruption, la justice sociale et l’équilibre régional dans les opérations de développement. Un groupe de militants des droits de l’homme et d’ancien politiciens se sont rejoint à eux à M’hamid El Ghozlane pour les soutenir.
  • Des images et vidéos, en possession d’Ennahar, montrent des centaines de familles composées de femmes de personnes agées, de jeunes et d’enfants, qui se sont déplacé avant-hier soir de la région de M’hamid el Ghozlane, dans la région de Zakoura, proche de la wilaya de Bechar, brandissant des banderoles et scandant des slogans exprimant leur abandon de leur citoyenneté marocaine et leur désir de s’exiler en Algérie.
  • Selon les dernières informations en provenance de la région, des véhicules de l’armée et de la gendarmerie royales ont encerclé la région de Laribia, où se sont regroupé ces gens dans le but de les empêcher de rejoindre le territoire algérien.
  • Une grande tension règne dans cette région frontalière entre l’Algérie et le Maroc.
  • Le mouvement du 20 février, instigateur des mouvements de protestation qui réclame des réformes et un changement de régime au Maroc a exprimé sa solidarité avec les habitants de M’hamid El Ghozlane. A noter que la « caravane du voyage » se trouve à quelques dizaines de mètres du territoire algérien.
  •  
  • Ennahar/ Ismaïl Fellah

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!