Monde

Des Moudjahidine du peuple quittent l'Irak pour une nouvelle vie en Albanie

Quatorze membres de l’organisation  d’opposition iranienne des Moudjahidine du peuple ont quitté un camp en Irak  pour se rendre en Albanie, à la demande des autorités américaines et de l’ONU,  a annoncé jeudi le département d’Etat américain.    "Les Etats-Unis expriment leur gratitude envers le gouvernement albanais  pour son geste humanitaire généreux", a indiqué la porte-parole du département  d’Etat, Jennifer Psaki, précisant que 14 membres des Moudjahidine du peuple  (OPMI) étaient partis mercredi pour un "emménagement permanent" en Albanie.    L’Albanie avait annoncé en mars qu’elle était prête à accueillir 210  membres des Moudjahidine du peuple qui vivent au camp Liberty, une ancienne  base militaire américaine près de Bagdad.    Quelque 3.000 opposants iraniens de cette organisation vivent actuellement  dans ce camp de transit, cible en février dernier d’une attaque au mortier et à  la roquette.    La porte-parole américaine a par ailleurs enjoint les responsables de  l’OPMI "de coopérer pleinement" avec le Haut commissariat des Nations unies  pour les réfugiés, qui organise ce transfert.    Fondés en 1965 avec pour objectif de renverser le régime du chah puis le  régime islamiste, les Moudjahidine ont été chassés d’Iran dans les années 1980  et se sont installés à Achraf en Irak.    La quasi totalité des résidents d’Achraf ont accepté d’être transférés au  Camp Liberty, ultime étape avant leur départ d’Irak, en vertu d’un accord entre  les Nations unies et Bagdad.    Après le Royaume-Uni en 2008 et l’Union européenne en 2009, les Etats-Unis  les ont retirés fin septembre de leur liste noire des organisations  "terroristes".

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!