En direct

Des soudanais, des nigériens et des mauritaniens menacent la sécurité des algériens

  • Des éléments d’une importante cellule d’aide et de soutien aux terroristes, démantelée il y a quelques jours par les forces de la gendarmerie nationale à El Oued, ont dévoilé lors de interrogatoire l’existence d’éléments terroristes de nationalités soudanaises, mauritaniennes et nigériennes qui activent au sein de « Katibet El Feth ».
  •  
  • Ces derniers ont reconnu qu’ils effectuaient la collecte d’argent chez certains commerçants pour aider les familles des terroristes et des personnes arrêtées dans des affaires liées au terrorisme. Le chef du groupe, un dénommé « Belbala Abderrahmane, 38 ans, fils d’un terroriste arrêté il y a deux ans et emprisonné dans la wilaya de Biskra, était le lien direct en ce groupe et les leaders de la Katibat, dirigée par Tahar Messaoudi, alias « Yahia Abou Zakaria ».
  • Abderrahmane, selon les aveux des terroristes arrêtés, était chargé du transport des armes, des médicaments et des vêtements du village Belila dans la Commune d’El Mekrane aux terroristes de Yahia Abou Zakaria. Il était aussi chargé du recrutement des nouveaux  terroristes qu’il choisissait parmi les familles nécessiteuses et auxquels il offrait la somme de 60 millions de centimes en plus de la promesse d’aide et de soutien à leurs familles en contre partie de leur adhésion au terrorisme.
  •  
  • Ennahar/ A Kamel

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!