Monde

Des Syriens pendent une effigie de Assad devant leur ambassade à Amman

  •    Les manifestants ont accusé le président Assad d’avoir commis des "massacres et des crimes contre l’humanité", appelé à la chute de son régime et condamné la répression des manifestations en Syrie. 
  •  
  •    "Arrêtez le bain de sang", disait une banderole qu’ils portaient en scandant, "les gens veulent faire tomber le régime. Bachar est un traître".
  •  
  •    L’armée et les forces de sécurité syriennes ont procédé dimanche à de nombreuses arrestations dans plusieurs villes de Syrie, alors que les opposants ont appelé à des manifestations dans le pays pour la "levée du siège".
  •  
  •    Des protestations sans précédent ont éclaté en Syrie depuis le 15 mars, faisant au moins 539 morts, alors que le "Comité des martyrs du 15 mars" a décompté au moins 582 morts.
  •  
  •    "J’ai fui Deraa il y a 13 jours. Ma famille y est toujours et m’a dit que l’armée et les forces de sécurité ont commis des assassinats en masse", a affirmé à l’AFP Imad, un Syrien de 29 ans qui a pris part à la manifestation.
  •  
  •    "Les gens rassemblent les cadavres dans les rues (…) mais l’armée est venue et les a pris pour cacher les crimes," a-t-il dit.
  •  
  •    Imad et d’autres Syriens envisagent un convoi d’aide à Deraa "pour briser le siège" ainsi que de nouvelles manifestations à Amman.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *