Société

Des tournois de football pour rompre avec la routine à Bouira

En l’absence de structures de loisir et de détente dans certaines localités isolées à Bouira, les villageois vivent en ces jours de grande chaleur estivale au rythme de tournois de football opposant des dizaines de clubs amateurs formés à l’occasion pour rompre avec la routine et renouer avec la pratique sportive en cette période de vacances.

  C’est le cas pour les villages de Semmache, Illyithen, Imesdourrar, Saharidj, Azaknoune, M’Laoua, des localités rurales qui relèvent des communes d’El-Adjiba, de M’Chedallah et de Bechloul, notamment et où des jeunes sportifs volontaires se sont mobilisés pour organiser des tournois de football, puisque c’est la discipline la plus répandue dans la région à l’instar des autres régions du pays.

  Les organisateurs sollicitent ainsi des associations locales afin de les accompagner et les aider dans leurs initiatives sportives et ce en vue d’assurer les jeunes joueurs prenant part à ces compétitions et de les doter en moyens nécessaires.

  A Semmache (El-Adjiba), le tournoi a déjà démarré, il y’a trois jours, avec la participation d’une dizaine d’équipes à savoir celles d’Aguouillal, Semmache, Amalou (A), Amalou (B), Tizza, Thikesra, Thabassant, la Crête Rouge et Thamra et Taghzout.

  Les matchs se déroulent au niveau du stade du village de Thamra.

  Le manque criard de moyens (pelouses sans gazon synthétique, absence d’équipements vestimentaires et absence de vestiaires…), n’a pas empêché les initiateurs d’organiser ce tournoi, qui est une initiative louable et salutaire pour les jeunes qui se morfondent dans l’ennui et le désœuvrement la plupart du temps.

  « La municipalité d’El-Adjiba nous a aidé avec le peu de matériel qu’elle possède, mais nous manquons toujours d’autres commodités pour le stade qui reste toujours un terrain nu », ont dit Amar Dahmani et Mikli Karim, des organisateurs rencontrés par l’APS sur le lieu de l’évènement.

  « Ce tournoi est organisé pour rendre un vibrant hommage à Amrani Karim, un des principaux organisateurs de tournoi à Semmache, décédé en novembre dernier », a tenu à préciser M. Taânant.

  Un climat d’ambiance bon enfant règne chaque après-midi et ce à partir de 18h, heure du début des rencontres, qui suscitent l’intérêt des centaines de jeunes sportifs et amoureux du football qui viennent au stade pour encourager et soutenir leurs clubs préférés.

  Une joie similaire s’empare également des stades non homologués d’Azaknoune (El-Adjiba) et  de Saharidj, où d’autres tournois inter-quartiers ont été lancés depuis une semaine déjà avec la participation de plusieurs équipes sportives appelées à disputer les différents tours de la compétition.

  Les matchs sont suivis par beaucoup de spectateurs qui se comptent, des fois, par centaines qu’ils soient jeunes, vieux ou moins jeunes.

 

Aps 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close