AlgérieCulture

Détenant 50% du corail mondial, l’Algérie relance la fête de « l’or rouge »

Algérie-La fête du corail sera relancée cet été. C’est ce qu’a annoncé le Ministre de la Culture mettant en avant la qualité du corail d’El Taref.

Azzedine Mihoubi a précisé que cette fête relancera les métiers manuels, traditionnels du corail, ainsi que les activités liés à la transformation de ce produit d’ornement, soulignant l’apport de cette manifestation artistique dans la promotion de la ville d’El Taref et la mise en valeur de ses produits artisanaux.

2018 : l’année de la relance de l’exploitation

Fin décembre, le département de la pêche annonçait que l’exploitation du corail serait effective pour cette année 2018. Il s’agit d’ouvrir des perspectives et permettre l’identification de nouveaux gisements. Il sera également question de valoriser cette production au niveau national, à travers le développement de l’industrie transformation pour encourager son emplacement sur les marchés internationaux, indique-t-on.

Mobilisation contre la reprise de son exploitation

L’annonce de la reprise de la pêche de cette richesse marine communément appelée « or rouge », ne fait pas que des heureux, tant ils sont nombreux à considérer la démarche prématurée, arguant que la ressource ne s’est pas encore régénérée après sa surexploitation durant plus de 13 années.
En effet, malgré son interdiction en 2001, la pêche au corail a continué à faire l’objet de braconnage. Depuis 2000, pas moins de 15 tonnes de corail ont été saisies par les services de garde côte, selon les chiffres du comité national des marins pêcheurs (CNMP).

50% du corail mondial

L’Algérie dispose de l’un des plus grands potentiels de corail au monde. En fait, il ne s’agit ni plus ni moins que de la moitié, soit 50%, de la production mondiale que les profondeurs de ses côtes recèlent, selon des experts internationaux.
Rappelons que l’interdiction de la pêche de cet animal marin se voulait une disposition à même de  lui permettre de se régénérer.
Lyes S.
Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close