En direct

Deux ex-patriotes seront jugés en France pour des faits commis en Algérie

Les deux mis en cause, Hocine Mohamed et Abdelkader Mohamed, sont accusés « de crimes de torture et de disparitions forcées commis au nom de la lutte anti-terroriste dans la région de Relizane (…)  dans les années 1990 », selon la FIDH. Le procès se tiendra devant la Cour d’Assises du Gard, ajoute TSA.

« C’est la première fois dans l’histoire que des Algériens vont être jugés pour des crimes commis durant les années noires en Algérie », a déclaré Patrick Baudouin, président d’honneur de la FIDH cité dans le communiqué.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!