Monde

Deux policiers tués par des inconnus en Egypte

Ce type d’attaques, visant des policiers ou des soldats, est très fréquent en Egypte depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, la plupart étant revendiquées par des groupes jihadistes qui assurent agir en représailles à l’implacable répression qui s’est abattue ensuite sur les pro-Morsi.

Les deux policiers effectuaient une ronde dans le chef-lieu de la province de Minya quand ils ont été pris pour cible par des inconnus en plein milieu de la nuit, a expliqué à l’AFP Hani Abdel Latif, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Selon un responsable de la sécurité à Minya, qui a requis l’anonymat, les deux fonctionnaires étaient chargés de la protection d’une église catholique, mais M. Abdel Latif a assuré que cette dernière était située loin du lieu de l’attaque.

La province de Minya, à environ 250 km au sud du Caire, a été le théâtre de violences visant la minorité chrétienne copte après la destitution de M. Morsi. 

Selon le gouvernement, plus de 500 policiers et soldats ont été tués dans des attaques depuis un an et demi. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!