En direct

Dialogue 5+5: les propositions algérienne adoptées

  • Cette déclaration, qui comporte des propositions présentées par l’Algérie pour promouvoir la coopération entre les dix pays de la Méditerranée dans le domaine de l’environnement, porte sur la création d’un Observatoire méditerranéen de développement durable dont le siège sera à Oran (Algérie), pour le suivi, le contrôle et l’évaluation de la situation de l’environnement, la préparation de travaux de développement durable dans les pays du dialogue méditerranéen 5+5. Il a été décidé de mettre en place un plan méditerranéen englobant les plans climatiques des pays concernés pour restaurer l’harmonie entre eux et élaborer un schéma d’aménagement du territoire méditerranéen qui adopte "le principe de graduation".
  • Les ministres de l’Environnement des deux rives de la région ouest de la Méditerranée ont convenu de l’installation d’un comité permanent composé d’experts de ces pays pour donner une dimension pratique à la coopération, ainsi que la communication en proposant des solutions aux préoccupations soulevées dans les aspects environnementaux.
  • La "Déclaration d’Oran" a insisté sur l’importance d’intégrer les préoccupations environnementales au titre des stratégies de développement des pays de la région, d’intensifier la coopération dans le domaine de la protection du milieu marin, de lutter contre la pollution marine, avant d’appeler à la promotion d’un partenariat efficace entre les opérateurs du secteur de l’énergie, afin de créer un "système d’alerte précoce" sur la pollution avec l’implication des organisations non gouvernementales et le soutien de la législation locale dans le domaine de la pollution marine.
  • D’autre part, l’accent a été mis sur l’amélioration de l’approvisionnement de la population en eau potable, des services d’assainissement et de gestion intégrée, le développement des ressources hydriques, la promotion de leur utilisation ainsi que la sécurisation contre les risques des inondations, de la sécheresse et la pollution.
  • Les participants ont appelé à adopter une stratégie méditerranéenne de l’eau, à échanger des informations et expériences sur la mobilisation des ressources en eau, en particulier de dessalement d’eau de mer, de traitement des eaux usées et de reconstitution des eaux souterraines.
  • S’agissant des énergies renouvelables, il a été recommandé le développement de la coopération dans ce domaine en mettant l’accent sur le transfert de technologies propres vers les pays du Sud.
  • Pour rappel, il a été convenu la tenue de conférences ministérielles similaires annuellement dans les pays du dialogue 5+5. La prochaine rencontre aura lieu à Lisbonne (Portugal). Les pays du groupe 5+5 sont invités à tenir, en mai dans la ville allemande "Bonn", une réunion préparatoire du sommet de Cancun (Mexique) sur le climat, prévu en décembre 2010.
  • Les travaux de cette conférence ont été marqués par la présence de la plupart des ministres de l’Environnement et de représentants des pays du dialogue 5+5, en plus du secrétaire général de l’UMA et de l’ambassadrice de l’UE en Algérie.
  •  
  •  
  • Ennaharonline/ APS
  •  
  •  
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!