En directAlgérie

Diffusions illégales de films: le DG de l’ONDA tacle le ministre Kaouane

Algérie – Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a réagi à la prestation des chaînes de télévision privées durant le mois sacré du Ramadhan en dénonçant des contenus violents et trop de publicité.

Dans sa réaction, le ministre n’a aucunement évoqué les diffusions illégales de films par certaines chaînes privées, ce qui a, visiblement, suscité l’ire du Directeur général de l’Office national des droits d’auteurs.

Contacté, M. Sami Bencheikh El-Hocine (DG de l’ONDA) a réagi avec virulence et a, encore une fois, tiré la sonnette d’alarme. « J’aurais aimé que le ministre de la communication parle des diffusions illégales de programmes (piratés) », a réagi M. Bencheikh.

« En tant que membre du gouvernement, alors que je ne cesse de crier, il parle de violence et de publicité sans évoquer les programmes diffusés de manière illégale », s’indigne le DG de l’ONDA qui avait alerté le département de Djamel Kaouane par une lettre envoyée il y a plusieurs mois.

Lire aussi : Piratage: « Black Panther » diffusé par une TV algérienne, silence complice des autorités 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close