PolitiqueAlgérie

DIRECT – Ahmed Ouyahia répond aux questions des journalistes

Algérie – Algérie – Le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, anime ce samedi une conférence de presse à Zeralda, à l’Ouest d’Alger.

Après un discours d’ouverture de la « Conférence nationale de la femme » organisé par le RND, le Premier ministre, sous sa casquette de responsable de parti politique, animera une conférence de presse au cours de laquelle il répondra aux question des journalistes.

Dans un contexte miné, notamment avec la crise à l’Assemblée populaire nationale, Ahmed Ouyahia pourrait réagir et apporter des réponses aux questions des journalistes.

10h51 : Ouyahia : « Bernard Bajolet (ex-Ambassadeur de France en Algérie) a consacré 30 pages de haine à l’Algérie dans son livre. C’est un torrent de haine ».

10h50 : Ouyahia : Il n’y a pas de crise entre l’Algérie et la France. Il y a une règle qu’ils connaissent très bien, qui est la réciprocité diplomatiques. Ils ont retiré la sécurité au niveau de l’Ambassade d’Algérie, nous avons fait de même. Ils agissent sur les visas, on fait aussi de même.

10h43 : Ouyahia : « Il n’y aura jamais un plan B qui consisterait à la dissolution de l’Assemblée populaire nationale. Il n’y aura pas aussi un plan B qui consisterait en un appel de la Présidence de la République (à Saïd Bouhadja) ».

10h34 : Ouyahia : Il n’y a pas une crise qui touche le pays pour que l’Assemblée populaire nationale soit dissoute. C’est un problème entre le Président de l’APN et ses collègues qui l’ont élu.

10h33 : Ouyahia : C’est vrai que le retrait de confiance à un Président de l’APN n’est pas stipulé par la loi. Mais si ceux ayant élu ce Président ne veulent plus travailler avec lui… »

10h30 : Ouyahia : Ce qui se passe dans l’APN n’est pas une crise. Il y a un problème et il n’y aura pas de dissolution.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close