PolitiqueAlgérie

DIRECT – Conférence de presse d’Ahmed Ouyahia, SG du RND

Algérie – Le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, anime ce samedi une conférence de presse à Zeralda, à l’Ouest d’Alger.

Après un discours d’ouverture de la « Conférence nationale de la femme » organisé par le RND, le Premier ministre, sous sa casquette de responsable de parti politique, animera une conférence de presse.

Dans un contexte miné, notamment avec la crise à l’Assemblée populaire nationale, Ahmed Ouyahia pourrait réagir et apporter des réponses.

10h18 : Fin de la conférence de presse animée par le SG du RND, Ahmed Ouyahia.

10h15 : Ahmed Ouyahia réitère son appel au président Bouteflika à « poursuivre son sacrifice, ses efforts et sa gestion du pays ».  « Ce n’est pas un appel pour rendre hommage au Moudjahid Bouteflika. Nous l’appelons à la continuité pour l’Algérie qui avance. »

10h08 : Ouyahia : « Je n’ai pas peur des opposants, j’ai plutôt peur des ‘khalatine’ (magouilleurs) et des haineux. Ils perdent le pouvoir, ils brûlent le pays ».

10h05 : « Des dizaines de versets dans le coran appellent au travail. Les mosquées sont pleines, mais le travail a disparu ».

09h58 : Ouyahia : Le Projet de loi de Finances pour 2019 marque l’augmentation des transferts sociaux et le budget de fonctionnement sans introduire ni augmenter aucune taxe.

09h56 : Ouyahia : L’opposition ne doit pas se détacher de sa société et vouloir atteinte ses objectifs au détriment du peuple.

09h48 : Ouyahia : « L’Algérie a perdu 18 ans de démocratie à cause de la folie du terrorisme ».

09h47 : Ouyahia : Certains veulent nous donner des leçons de liberté d’expression depuis l’étranger. En Algérie, il y a 75 partis politiques, 150 journaux, 20 chaînes de télévision privées… »

09h46 : Ouyahia au sujet de la décennie noire : « Au RND, on préfère l’appeler la décennie du terrorisme […]. 200 000 morts, 20 milliards de dollars de destruction économique, des milliers d’usines fermées, des milliers de pères et de mères de familles au chômage… »

09h40 : Ouyahia ouvre son discours en rendant un hommage aux victimes d’octobre 1988. « Nos enfants martyrs d’octobre ont été victimes de manœuvres politiciennes […]. Ces manœuvres ont plongé l’Algérie dans l’anarchie, l’instabilité puis le terrorisme ».

09h35 : Ahmed Ouyahia prononce un discours d’ouverture de la « ConférenceNationale de la femme » du RND.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close