En direct

Djaballah: La révision de la constitution doit être globale"

Le président du Front pour la justice et le développement (FJD), Abdallah Saad Djaballah, a soutenu, samedi après-midi à Oran, que la révision de la Constitution doit être globale.La révision de la constitution doit englober tous les articles de la constitution "du début jusqu’à la fin", a déclaré M. Djaballah lors d’une rencontre avec les cadres et militants de son parti, ajoutant que cette révision "doit faire l’objet de consultations de tous les partis politiques et d’un débat approfondi avec le peuple."La future Constitution doit refléter la fidélité aux principes sacrés pour lesquels s’est sacrifié le peuple qui a payé le prix fort pour défendre ses valeurs identitaires et ses constantes", a encore souligné le président du FJD, insistant sur la référence à la proclamation du 1er novembre 54."Les libertés individuelles doivent reposer sur le principe de la citoyenneté, de la justice et de la légalité" a estimé par ailleurs M. Djaballah, ajoutant qu’"il faut en finir avec le vide juridique qui caractérise certaines chapitres de l’actuelle Constitution et consacrer, dans les faits, le principe de la séparation des pouvoirs" et que "la révision de la Constitution est opportune pour permettre à la justice d’être un pouvoir à part entière".D’autres thèmes ont été abordés par le président du FJD, tels que le mode de gouvernance et le contrôle populaire, en considérant que la Cour des comptes "ne joue pas son rôle en tant qu’institution de contrôle".M. Djaballah a également plaidé, pour "un régime qui permet l’émergence de compétences armées de valeurs sûres à même d’assurer le pilotage des institutions et des entreprises et de mener le pays à bon port".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close