En directEconomieAlgérie

Djellab annonce la fin de l’interdiction des importations (Vidéo)

Algérie – « Il n’y aura plus de produits interdits. Il y aura des produits découragés à l’importation ». C’est ce qu’a fait savoir ce mardi 29 mai, Said Djellab, Ministre du Commerce. Il énonçait, ainsi, la nouvelle politique adoptée par les pouvoir publics afin de réguler les importations. Et l’outil pour le concrétiser porte un nom : Les Taxes.

Ainsi, et dans ce cadre, le Ministre indique que ces dernières (taxes) sont évolutives en fonction des produits. Soit, de 30% à 200%.

« Concernant les intrants dont la production locale est insuffisante, ils seront taxés à hauteur de 30% ». C’est-ce que fait savoir Said Djellab, indiquant, au passage, que « d’autres de ces produits (intrants) seront taxés plus fortement ». Et ce, dit-il, « en fonction de leur taux de production en Algérie. Le but étant d’encourager et de préserver la production nationale ».

Celui qui veut un produit de luxe devra payer !

Ainsi, résumant la démarche, le ministre du commerce indiquera que « le but rechercher à travers l’adoption de 200% de taxes pour certains produits n’est autre que d’arriver à ce que ces produits ne soient plus importés ». Ceci étant, dit-il enfin, « celui qui veut un produit de luxe, devra payer plus cher. Soit payer ces 150 ou 200% pour l’Etat. Et c’est le trésor public qui en sortira gagnant », conclut-il.

Lire aussi : Exportation : Un expert à Djellab « On ne comprend rien ! « .

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close