En direct

Djezzy: L’Algérie devant un choix difficile

  • Alexandre Izosimov, venu en Algérie dans le cadre de la visite du président russe Dmitri Medvedev, a déclaré lors du forum des hommes d’affaires algérien et russes à l’hôtel Hilton « nous sommes prêt à céder Djezzy si le prix est équitable ». ce prix équitable serait de l’ordre de 7,8 milliards de dollars, soit l’équivalent de 64.000 milliards de centimes.
  •  
  • Le gouvernement algérien aura deux choix ; soit acheter Djezzy au prix réclamé par Vimpelcom, soit laisser les russes gérer Orascom Télécom Algérie.
  •  
  • Avec les Russes, l’Algérie aura à mener de rudes négociations contrairement au égyptiens. Vimpelcom a acheté Djezzy dans le cadre d’une transaction internationale et il n’a jamais bénéficié d’un quelconque avantage de l’Etat algérien. Djezzy ne représente que 10% du business du nouvel ensemble issu de la fusion entre Vimpelcom et Weather. Vimpelcom, propriété du groupe Alfa du milliardaire russe Mikhaïl Friedman n’a pas les mêmes soucis financiers et d’endettement que Naguib Sawris. Enfin, Vimpelcom peut compter sur un appui politique de Moscou. Les Russes sont connus pour leur tendance à protéger leurs investissements à l’étranger.
  •  
  • Izosimov ajoute que des discussions seront engagées sur l’avenir de Djezzy avec le ministère des finances et qu’il comptait sur le soutien des autorités russes dans ce sens.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close