En direct

Djoudi : « nul ne peut faire pression sur les négociations pour l’achat de Djezzy »

  • Le ministre des finance s’est exprimé devant la presse, en marge de l’intervention du premier ministre Ahmed Ouyahia devant les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN).
  •  Il a affirmé que l’Etat n’a pas du tout renoncé à l’acquisition du premier opérateur privé de téléphonie mobile en Algérie. L’état algérien s’est engagé l’opération avec la société Orascom Télécom Holding après que cette dernière ait exprimé son désir de vendre Djezzy.
  • Karim Djoudi a confirmé que Djezzy a subi une deuxième vérification fiscale pour les années 2008 et 2009. Cette vérification s’est soldée par un nouveau redressement, dont il n’a pas voulu donner le montant. Selon OTH, il s’élève à 230 millions de dollars.
  • Selon le ministre des finances, la fusion entre Weather Investment, propriétaire de la société OTH avec le groupe russe Vimpelcom a été effectuée officiellement entre les deux parties après que l’état algérien ait usé de son droit de préemption. «Notre partenaire est la société Orascom Télécom Holding et l’état ne s’engage que sur ce qui a été écrit officiellement. Aujourd’hui nous somme en phase d’évaluation », ajoute-t-il.
  •   « Nous avons lancé des appels d’offres pour l’évaluation de Djezzy » a-t-il déclaré à Ennahar. Djezzy a subi une deuxième vérification fiscale pour les années 2008 et 2009.
  •  
  • Ennahar/ Amel Lakel

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!