PolitiqueAlgérie

Document | Comment Bouhadja a failli provoquer une crise entre l’Algérie et la Palestine

Algérie – Pour certains, ce sont les relations d’amitié historiques entre les deux pays qui ont endigué une crise diplomatique inédite.

Le désormais ex-Président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Saïd Bouhadja, a failli provoquer une crise diplomatique entre l’Algérie et la Palestine, apprend-on de source parlementaire.

Dans une lettre datant du 1er octobre dernier et dont ALG24 détient une copie, Saïd Bouhadja invitait, au nom de la Chambre basse du parlement algérien, le Président du Conseil législatif palestinien, dont le siège est basé à Rimal, dans la bande de Ghaza. Cependant, ce Conseil législatif est sujet, depuis plusieurs années, d’un conflit entre Hamas et Fatah.

Ainsi, ce Conseil n’est pas reconnu par l’Autorité Palestinienne qui travaille avec une Assemblée nationale. C’est donc celle-ci que l’Etat algérien reconnait et la lettre de Saïd Bouhadja devait être envoyée au Président de l’Assemblée, précise notre source.

Selon nos informations, l’Ambassade palestinienne a officiellement protesté auprès des autorités algériennes qui ont évoqué une erreur.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close