En directAlgérie

« Tous les dossiers de la bande seront ouverts », Gaid Salah persiste et signe !

Algérie – Les dossiers de corruption de « la bande » étaient au menu du discours du Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, le général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah prononcé, ce jeudi 8 août, depuis la Première Région militaire à Blida.

« Accompagner, soutenir et encourager la Justice »

« Concernant la justice, gérée par des hommes loyaux, nous nous sommes engagés, dans l’Armée Nationale Populaire, partant de nos missions constitutionnelles et nos prérogatives, à l’accompagner, la soutenir et l’encourager, ainsi qu’à lui fournir toutes les garanties et l’assister pour s’acquitter de ses missions dans les meilleures conditions, loin de toute forme de pression et rouvrir tous les dossiers lourds, y compris ceux qui étaient délibérément jetés aux oubliettes au fond des tiroirs », a déclaré le Général Gaid Slah.

Il s’agit, « des dossiers ayant trait à des crimes et de graves dérives commis par la bande contre le peuple, son argent et ses richesses ; des crimes abjects dont les auteurs méritent la sanction équitable, conformément à la loi qui doit être appliquée scrupuleusement à la lettre dans de telles affaires sensibles », a-t-il précisé.

« Les résultats commencent à apparaître »

Au sujet de ces dossiers de corruption, le chef d’état major indique que « Grâce à Allah, les résultats concrets des efforts de la justice dans sa lutte contre la corruption, commencent à apparaître, redonnant confiance aux citoyens et instaurant la quiétude graduellement ».

« Que chacun sache que lorsque nous évoquons ces affaires, nous en parlons sur la base d’informations et de données fiables. Chaque mot que nous prononçons n’émane en fait que de vérités concrètes et avérées. Le dossier de toute personne dont l’implication a été prouvée dans des affaires de corruption et de dilapidation de denier public, sera présenté devant la justice, qui s’occupera de le juger pour son crime envers la patrie et le peuple », a-t-il clarifié.

La traque aux « saboteurs » continue

Évoquant la démarche de l’ANP dans la lutte contre la corruption, Gaid Salah indique : « De notre part, nous ne connaîtrons point de répit qu’après avoir assaini notre pays de ces saboteurs et les avoir extirpés de cette terre sacrée, pour laquelle des millions de vaillants chouhada se sont sacrifiés pour recouvrer son indépendance et sa souveraineté ».

Le Général de Corps d’Armée conclut : « Nous ne permettrons à personne de jouer avec le destin du pays, et nous nous y opposerons avec toute la force et la rigueur ».

Tags

Articles en lien

4 Comments

  1. Nous simmes parfaitement s accord mon general..il y acependant des mesures tadicanes a prendre pour eviter la fuite des criminels
    1 istn
    2retrait du passeport national
    3 retrait de tous les passeports diplomaiques
    4..surveillance rengorcee ports et aeroports..et aux frontieres..meme de l extreme sud
    De cette maniere nul ne pourra seul..ou avec sa famille filer a l etranger vomme la famille belkessir ou celle de nezzar..
    5..bloquer tous les mouvements de fonfs vers l etranger

    Ca faciliteta enormement le travail de la justice

    1. en principe tous les responsables ou ex responsables civils ou militaires cites ou suspectes doivent faire l objet de mesures conservatoires , ISTN, retrait du passeport,interdiction de transactions commerciales surs biens immobiliers ,blocage des comptes bancaires etc et ce jusqu a assainissement des enquêtes .

  2. il faudra rassurer les magistrats à tous les niveaux, par un article dans la constitution qui stipulerait que  » la protection total et permanente de tout magistrat, quelle que soit ses fonctions, est garantie par des hommes des unités spéciales du ministère de la défense nationale « . un petit article qui fera une grande démocratie. gloire aux Martyrs de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close