En directAlgérie

Dotation de tous les postes frontaliers du pays de scanners pour renforcer le contrôle

Algérie – L’ensemble des postes frontaliers du pays sera équipé de scanners et de moyens modernes pour renforcer les activités de contrôle, a affirmé lundi à El Oued le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locale et de l’Aménagement du territoire (MICLAT), Salaheddine Dahmoune.

« Tous les postes frontaliers du pays seront équipés de scanners et de moyens modernes pour renforcer et faciliter les missions de contrôle des divers corps exerçant au niveau de ces structures et consolider les conditions de préservation de la sécurité du pays », a indiqué M. Dahmoune, en marge de l’inauguration du poste frontalier Taleb-Larbi.

Selon le ministre, ces postes devront contribuer au développement des relations de coopération à différentes échelles entre l’Algérie et les pays limitrophes, car, a-t-il expliqué, « ces postes constituent des portières d’échanges économiques et commerciaux, notamment avec les pays frères. »

« Toute l’importance voulue sera accordée aux régions frontalières par la concrétisation de diverses opérations de développement, en plus de la réalisation et de l’équipement de nouveaux postes frontaliers terrestres », a souligné le ministre.

Salaheddine Dahmoune a fait savoir que « l’Algérie dispose de 26 postes frontaliers terrestres, 30 aéroports et neuf (9) ports, appelés à contribuer largement à la création de richesses et d’emplois et au renforcement des valeurs de paix et de politique de bon voisinage prônées par le pays ».

Le ministre a également fait état de la préparation en cours d’un projet à suggérer dans le cadre de la loi de finances 2020 et portant création, au niveau des postes frontaliers dans le Sud du pays, de zones franches d’activités économiques et logistiques en vue de booster l’économie nationale et de redynamiser le rôle de l’Algérie avec les pays voisins dans les domaines politique et socio-économique.

M.Dahmoune a, par ailleurs, rendu un vibrant hommage à l’Armée nationale populaire pour son rôle dans l’accompagnement du développement dans les régions dans le Sud du pays.

Le poste frontalier Taleb-Larbi dispose d’un salon d’honneur, d’un centre frontalier des douanes, réalisé pour un montant de 394 millions DA puisés du programme de soutien à la croissance économique, ainsi que d’un siège pour la brigade de la Police des frontières, d’un coût de 358 millions DA, selon sa fiche technique.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locale et de l’Aménagement du territoire a écouté, sur site, un exposé sur les activités des services des Douanes algériennes et de la Police des frontières.

Salaheddine Dahmoune poursuit sa visite de travail par l’inspection d’autres projets et installations à travers la wilaya d’El-Oued.

APS

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. c’est une bonne décision de nationaliste. la sécurité de la nation algérienne n’a pas de prix. il faut que l’état algérien mette tout en oeuvre pour que l’algérien se sente en sécurité chez lui. il faudra meme réfléchir à créer des primes au profit des personnels qui veillent à la sécurité du citoyen. la puissance d’un état réside dans ses capacités à assurer sa sécurité. Gloire aux Martyrs de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close