En direct

Douanes: le recrutement des officiers et inspecteurs portée à 30 ans

  • Ce statut tend à assurer la protection, par l’état, des fonctionnaires des douanes contre tout risque ou menace à leur encontre, en plus de leur dédommagement et assurer les frais de leurs déplacements, du logement pour ceux ne possédant pas de logement. Ces derniers sont tenus à respecter certaines règles comme le secret professionnel, le droit de réserve dans toutes les conditions, informer les autorités de toute tentative de corruption dont ils feraient l’objet.
  • Les nouveaux douaniers, selon le nouveau statut, seront titularisés après une année d’essai et après une enquête administrative positive. Ces derniers sont soumis aux dispositions de l’ordonnance n° 20-30 de juillet 2006. Le fait nouveau est l’introduction de deux nouveau grades ; agent de contrôle et contrôleur général.
  • Il a été décidé, aux termes des nouvelles dispositions, l’application d’un mouvement au sein du corps des douanes durant le deuxième semestre de chaque année, selon un tableau sur lequel seront inscrits les demandes des employés ou sur décision de l’autorité habilité à désigner. Le fonctionnaire doit avoir accompli trois années à un service dans une wilaya du sud ou deux années dans une wilaya de l’extrême sud ou une année dans un centre isolés d’une wilaya de l’extrême sud.
  •  
  • Les nouvelles mesures du statut des douanes concerne les officiers chargé de l’encadrement des agents, chargé d’enquête, d’investigation et de la recherche scientifique, chargé de mener des enquêtes et investigations judiciaires, ayant deux accompli deux années d’université et qui sont âgé de 30 ans au plus lors du concours
  •  
  • Elargissement des prérogatives des inspecteurs
  •  
  • Les inspecteurs principaux des douanes, recrutés sur la base de concours aux jeunes âgés entre 23 et 30 ans, ayant une licence de l’enseignement supérieur, verront leurs prérogatives élargies et qui consistent en le contrôle des opérations douanières et le recouvrement des droits et taxes en plus de la lutte contre la corruption et les contentieux douaniers. Les inspecteurs principaux seront chargés de la gestion administrative et comptable.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Bousri

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!