En directAlgérie

Dounia Parc: Un Groupe émirati poursuit l’Algérie devant la Banque mondiale

Algérie – Le controversé projet nommé « Dounia Parc » prend une tournure qui risque de fâcher les autorités algériennes.

Le Groupe émirati EIIC (Emirates International Investment Co) et sa filiale algérienne Société des Parcs d’Alger (SPA) ont saisi le CIRDI (Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements), une instance arbitrale de la Banque mondiale, rapporte ce vendredi l’hebdomadaire Maghreb Confidentiel.

Selon cet hebdomadaire, l’instance arbitrale a été saisie hier, jeudi 5 avril, contre l’ANDI (Agence nationale de développement de l’investissement) et le ministère algérien de la Justice. Pour ce faire, le Groupe émirati sera épaulé par le cabinet d’avocats américain King & Spalding.

L’EIIC devait investir un montant de 5 milliards de dollars pour transformer Dounia Parc en un centre doté de logements de standing, d’hôtels de luxe et d’infrastructures de loisirs. Cependant, le chantier n’a jamais démarré.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close