En directAlgérie

Drame de la Casbah : L’incroyable explication de la wilaya d’Alger

On dénombre au mois deux morts dans l’effondrement d’un vieil immeuble sis à la basse Casbah à côté de la mosquée Ketchawa à la wilaya d’Alger.

À travers un communiqué publié sur sa page officielle sur Facebook, le deuxième de la journée, la wilaya d’Alger a donné plus d’informations sur la bâtisse qui s’est effondrée causant la mort d’au moins deux personnes.

Cette dernière informe que « selon les données enregistrées au niveau du contrôle technique de la construction, l’immeuble en question a été classé Orange 4 en 2003 après le tremblement de terre de Boumerdes ». La wilaya d’Alger affirme avoir entrepris, à l’époque, des démarches pour le relogement des familles qui occupent l’immeuble, sis 2 rue Tamglit à la basse Casbah, mais que ces dernières ont refusé de rejoindre les chalets provisoires.

La wilaya d’Alger révèle, par ailleurs, que « cet immeuble a subi un autre contrôle en 2016 suite auquel il a été demandé aux occupants de quitter les lieux mais une des deux familles a refusé ce qui a rendu impossible l’opération de relogement »

On apprend, donc, de la part de la wilaya d’Alger que cette bâtisse menaçait ruine depuis plus de quinze années. Ce qui devait arriver arriva un certain 22 avril 2019. Résultat : Au moins deux morts, trois autres corps seraient toujours sous les décombres.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close