En directAlgérie

Drapeau amazigh: 6 mois de prison ferme pour 21 manifestants

Algérie- Lourd verdict à l’encontre des porteurs du drapeau amazigh. 21 manifestants arrêtés pour port du drapeau amazigh, dont l’élue RCD à l’APW de Tizi-Ouzou, Samira Messouci, ont été jugés depuis hier, lundi 11 novembre, par le tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

Très attendu, ce mardi peu avant 03h du matin, le juge a prononcé le verdict à l’encontre de 21 accusés. Ils sont tous condamnés à un an de prison, dont 6 mois avec sursis. La peine est assortie d’une amende de 100 000 dinars.

Cette décision du tribunal de Sidi M’hamed a suscité une vive réaction des avocats de défense. En effet, près de 70 avocats se sont constitués pour la défense des détenus du drapeau amazigh.

Par ailleurs, le juge a décidé de reporter le procès des 21 autres porteurs de l’étendard amazigh, dont 11 détenus, pour le 18 novembre prochain.

Tags

Articles en lien

4 Comments

  1. 70 avocats !! Est-ce sérieux ? Ily a peut être un zéro de trop … La démesure de la défense est à la mesure de la gravité des actes ! Qui paie tout ce beau monde ?

    1. LE CACHIR C’EST VOTRE SPECIALITE, les enfants du peuple sont des militants engagés et travail gratuitement pour leur peuple. Vous, COMME VOS PARENTS ex. gaids, harkis, etc êtes dans votre rôle de traitres à la Patrie.

  2. LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP.
    QUE LES ENFANTS DU PEUPLE BALANCENT SUR LA TOILE LES NOMS ET PHOTOS DE CES MAGISTRATS INDIGNES. LA HONTE ET LA PEUR DE DIEU NE LES TOUCHENT PAS, ALORS QU’ILS AIENT PEUR DE NOUS, LES OPPRIMES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close