En direct

Droukdal se venge des bergers : 9 bergers tués et d’autres blessés

  • Cette nouvelle situation survient après que l’organisation terroriste se retrouve impuissante, les mains liées, devant les coups fatals portés par les forces de sécurité à nombres de ses éléments, le démantèlement de cellules de soutien et l’incapacité de recruter d’autres cellules pour assurer le financement de l’organisation. Cette dernière adopte une nouvelle méthode qui consiste en des massacres perpétrés contre les civils innocents, notamment des bergers tués par des mines enterrées sur les chemins que ces derniers empruntent très souvent. Ainsi, l’organisation de Droukdal se venge de ces bergers qui refusent de payer une Djizia et surveiller les mouvements des services de sécurité.
  •  
  • L’organisation terroriste, dirigée par Abdelmalek Droukdal, qui a subit des coups douloureux des forces de sécurité jusque dans ses caches et casemates, a perdu une grande partie de ses cellules de soutien qui lui assuraient le ravitaillement et les finances. Plus de 300 cellules ont été démantelées durant les quelques mois passés.
  •  
  • Cette violente campagne menée par l’organisation terroriste contre les bergers, vient comme une conséquence aux coups qui lui ont été portés par les forces combinées de sécurité ; armée, gendarmerie, garde communale et autodéfense qui ont asséché les sources de soutien aux terroristes.
  •  
  • Abou Mosaâb Abdelouadoud, alias Abdelmalek Droukdal déclare la guerre aux éleveurs et bergers en faisant sauter les pauvres malheureux sur des mines que ses sbires enterrent sur les chemins empruntés par ces derniers dans les montagnes.
  •  
  • Les régions isolées à l’est du pays, notamment Tébessa où se basent les résidus de l’organisation depuis février de l’année en cours ont assassiné une dizaine de bergers. Les derniers visaient trois éleveurs dans la région de Bir El Ater mercredi dernier. La bombe à été disposée sous les roues du camion immatriculé à Oued Souf dans lequel montaient trois éleveurs venant de Oued Souf. L’explosion a causée la mort d’un éleveur « Righi D », 40 ans et blessé ses deux compagnons âgés de 48 et 51 ans.
  •  
  • Cette opération survient deux jours après les deux explosions qui ont causées la mort de huit citoyens parmi eux des éleveurs de bétail.
  • Le nombre total des victimes s’élève à 9 tués et deux blessés graves. De leur côté, les forces de sécurité combinées ont  entamés une vaste opération de ratissage vendredi matin dans les régions semi désertiques jusqu’aux limites de la wilaya de Oued Souf.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!