En direct

Eau: contrat de 11 millions d'euros pour le français Safege

  •    Safege, qui s’est engagé à remettre cette étude dans un délai de 31 mois, doit élaborer un programme de reconnaissance hydrogéologique et les études des champs captants "Djelfa I" (275 km au sud d’Alger) et "grand Erg occidental", et du transfert d’eau à partir de Oued Djedi près de Biskra (425 km au sud-est d’Alger), selon l’ONID.
  •  
  •    L’ONID avait lancé le 20 juillet un appel d’offres pour l’étude et la valorisation des eaux du Sahara septentrional.
  •  
  •    Le volume des eaux contenues dans les nappes phréatiques du Sahara est estimé à 60.000 mds de m3, dont 40.000 mds m3 dans le sous-sol algérien, avait indiqué le ministre algérien des Ressources en eaux, Abdelmalek Sellal.
  •  
  •    L’Algérie, qui exploite actuellement 1,7 milliard de m3 d’eau puisée dans ces nappes, a lancé plusieurs projets de transfert de ces eaux souterraines du Nord Sahara vers des départements souffrant de pénuries d’eau.
  •  
  •    L’Algérie a déjà entrepris la réalisation d’un aqueduc de 740 km à partir de Ain Salah et pour alimenter Tamanrasset (extrême sud).
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close