AlgérieSociété

Des écoliers rejoignent les manifestations populaires !

Algérie – Pour la seconde journée consécutive, des lycéens, des collégiens et même des élèves issus des écoles primaires ont manifesté, ce lundi 11 mars 2019, dans plusieurs wilayas du pays contre le 5e mandat.

Quittant leurs établissements en réponse aux appels sur Facebook, des dizaines d’élèves issus de plusieurs établissements scolaires sont sortis dans la rue, malgré les mises en garde de Benghabrit. A Alger les élèves  réclament le « départ du président Bouteflika » pour la reprise des cours.  Des scènes similaires ont été également constatées à Oran et à Tizi OuZou. C’est la deuxième fois que les élèves manifestent contre le cinquième mandat. Mettant en péril leur vie, de nombreux élèves ont  traversé ce matin l’autoroute Alger – Boumerdes .Les élèves se mettent en danger de mort !

Pourtant, la ministre de l’Éducation nationale a réagi hier sur sa page Facebook, à la sortie des élèves dans la rue.  » C’est dangereux ! », prévient-elle.

Sur les réseaux sociaux, des internautes interpellent les parents d’élèves pour « apaiser » la situation et éviter ces « dérapages ».

Dérapage- La « main étrangère » derrière la révolte des élèves, selon le ministère

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close