En directAlgérie

Education : Peu d’engouement pour les sit-in à l’Est… L’Intersyndicale et sa base se fissurent !

Algérie – Des enseignants et administratifs ont participé hier mardi 22 janvier dans l’après-midi  aux rassemblements devant les directions de l’éducation des wilayas de l’Est auxquels a appelé l’intersyndicale autonome du secteur.

C’est ce que rapporte l’APS dans son édition de ce mercredi 23 janvier 2019. Les principales revendications restent, plus ou moins les mêmes à travers tous les sit-in visités : « l’abrogation de l’article 87 bis sur le salaire de base des corps commun », « la non-atteinte au repos de fin de semaine », « l’allègement du volume horaire »…

Les sit-in en chiffres …

Ainsi, un faible suivi de la grève de lundi à laquelle a appelé l’intersyndicale autonome a été observé à Constantine. A peine 20 contestataires ont pris part au rassemblement devant la direction de l’éducation, selon le président du bureau de wilaya de l’union nationale des travailleurs de l’éducation, Salim Zaïr.

A Sétif, ils étaient 200 à se rassembler devant le siège de la direction de l’éducation. Le président du bureau de wilaya de l’union nationale des travailleurs de l’éducation et la formation, Tahar Bali.

A Annaba, une cinquantaine d’enseignants majoritairement du palier primaire se sont rassemblés devant le siège de la direction de l’éducation.

Ils étaient environ 200 enseignants des trois paliers et des ouvriers à participer à Batna au rassemblement devant le siège de la direction de l’éducation.

A Guelma, entre 200 et 300 enseignants et administratifs se sont rassemblés devant le siège de la direction de l’éducation levant les mêmes revendications socioprofessionnelles.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close