Monde

Egypte: 145 personnes placées sur la liste des terroristes, dont Moataz Matar

La Cour de cassation égyptienne a confirmé aujourd’hui l’inscription de 145 personnes supplémentaires sur une liste de «terroristes», dont deux célèbres présentateurs proches des Frères musulmans et exilés en Turquie, selon une source judiciaire.

La plus haute juridiction du pays a «rejeté» l’appel contre la décision rendue en juin 2018 en première instance d’inscrire ces personnes sur cette liste noire pour une durée de cinq ans, a indiqué à l’AFP cette même source, sous le couvert de l’anonymat. Parmi ces personnes, figurent les célèbres animateurs de télévision Moataz Matar et Mohamed Nasser, bêtes noires du régime d’Abdel Fattah al-Sissi en raison de leurs émissions favorables aux Frères musulmans et opposées au chef de l’Etat qu’ils présentent depuis plusieurs années.

Basés en Turquie, les deux hommes avaient quitté l’Egypte après la destitution en 2013 par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. L’organisation est depuis considérée comme «terroriste» par Le Caire. Ses membres et ses partisans ont été sévèrement réprimés.

Mohamed Nasser et surtout Moataz Matar, qui compte plus d’un million d’abonnés sur Twitter, sont régulièrement pris pour cible par les grands médias égyptiens, tous favorables à M. Sissi, qui les accusent de promouvoir le «terrorisme» et de vouloir nuire au pays. Depuis 2013, des centaines de personnes ont été inscrites sur la liste des «terroristes» par les autorités. Les ONG de défense des droits humains accusent régulièrement l’Egypte d’utiliser la lutte antiterrorisme pour museler l’opposition, ce que nient les autorités.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close