Monde

Egypte: 35 personnes, dont 4 journalistes, arrêtées lors d'une manifestation

  •    Près d’un millier de personnes, en majorité des partisans des Frères musulmans, principal groupe d’opposition en Egypte, se sont rassemblées place Ennour après avoir été empêchées de manifester sur une autre place par la police anti-émeutes, a précisé ce responsable.
  •  
  •    Deux journalistes des quotidiens indépendants Al-Masri Al-Yom et Al-Badil et deux photographes, qui couvraient la manifestation, ont été interpellés, ainsi que 31 manifestants, a-t-il ajouté.
  •  
  •    Les Frères musulmans ont indiqué sur leur site internet que 2.000 personnes avaient manifesté "pour dénoncer l’agression sioniste" à Gaza.
  •  
  •    La présence policière, au Caire et en province, a été renforcée vendredi et samedi pour faire face à tout débordement en cas de manifestations.
  •  
  •    Depuis le début de l’offensive israélienne à Gaza le 27 décembre, la police a empêché la tenue de plusieurs rassemblements.
  •  
  •    D’après Essam al-Aryane, un responsable des Frères musulmans, plus de 1.000 membres de la confrérie sont actuellement emprisonnés pour leur opposition à la guerre de Gaza.
  •  
  •    Un responsable des services de sécurité égyptiens a indiqué que si un millier d’islamistes avaient été arrêtés au total depuis le 27 décembre, seuls 570 étaient toujours détenus.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!