PolitiqueMonde

Egypte: Ahmed Douma, l’une des figures de la révolution de 2011 condamné à 15 de prison

Une cour pénale du Caire a condamné mercredi à 15 ans de prison une célèbre figure de la révolution égyptienne de 2011, Ahmed Douma, rejugé après avoir été condamné à la prison à vie en 2015, selon une source judiciaire.

L’activiste avait déjà écopé de trois ans de prison pour avoir participé, en 2013 au Caire, à un rassemblement contre une loi interdisant les manifestations qui venait d’être adoptée à la suite du renversement du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, par l’armée dirigée par l’actuel chef de l’Etat, Abdel Fattah al Sissi.

Ahmed Douma est l’un des membres fondateurs de Kefaya et du Mouvement du 6-Avril, les deux groupes d’opposition non islamiste issus de la société civile les plus en vue.

En rendant son verdict, le juge du tribunal du Caire qui a condamné Ahmed Douma l’a accusé d’avoir fait partie d’un groupe de manifestants qui avaient pénétré à l’intérieur du Parlement pendant la révolution de 2011 et en avaient saccagé une partie, faisant ainsi le travail du « diable », selon un message adressé à Reuters.

Il a aussi infligé à l’activiste une amende de six millions de livres (290.000 euros). Le verdict est susceptible d’appel sous 60 jours.

Source: Reuters

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close